CGT PE ÎdF – TÉLÉTRAVAIL / TRAVAIL DE PROXIMITÉ : DES REFUS INJUSTIFIÉS !

L’octroi ou le refus du télétravail est devenu à Pôle Emploi le fait du prince !

Comme en période de campagne de promotion, les agents sont mis en concurrence pour savoir qui sera « choisi ». Les critères déterminés dans l’accord QVT laissent la part belle à la libre appréciation des managers. Les décisions sont ainsi soumises à l’arbitraire.

Il est temps de rappeler à la Direction que le télétravail ou le travail deproximité n’est pas une FAVEUR faite aux agents !!!!!

Le télétravail est une soupape qui permet aux agents de moins subir des conditions de travail de plus en plus dégradées et pathogènes sur site (surcharge de travail, open space, sollicitations permanentes, contrôles incessants, pression accrue…). C’est un renversement des normes qui s’opère. En effet c’est à l’agent, et non plus àl’employeur, qu’il incombe de trouver un cadre de travail décent !

Si le travail de proximité et le télétravail sont soumis à l’accord du manager, leur refusdoit néanmoins reposer sur des critères tangibles et non pas sur des appréciations farfelues.

Comme pour tous les différends liés à la vie professionnelle, les délégués du personnel peuvent être saisis de tout recours lié au télétravail.

RECOURS :

  • AGENTS PRIVÉS : Saisie de la CPNC
  • AGENTS PRIVÉS : Saisie de la CPL
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *